User Tools

Site Tools


h:hypericumperforatum

HYPERICUM PERFORATUM

Français: Millepertuis
Anglais : Saint Johns Wort
Allemand: Johanniskraut Famille
Le millepertuis fait partie d'une famille qui lui est propre: les HYPERICACEES (ou guttifères) très répandues à travers le monde. De nombreux autres hypericum ont une activité médicinale.

Description

Plante vivace de 20-60 cm; tige dressée, ramifiée, ligneuse à la base. Feuilles sessiles, ovales-oblongues, très nombreuses glandes translucides. Fleurs jaune d'or, à sépales et pétales ponctués de noir.
Floraison: Juin-Septembre.
Habitat: Taillis, buissons, bords des chemins, pelouses sèches…

Origine

Répandue à travers le monde, elle est en partie cueuillie et surtout cultivée et importée d'URSS, de Tchécoslovaquie et des pays balkaniques.

Partie Utilisée

On utilise la plante fleurie.

Formes d'utilisation

Plante sèche: tisanerie.
- TM, extrait fluide, extrait sec.
- Extrait hydroglycolique pour usage externe.
- Huile (d'extraction par l'huile de germes de blé) pour usage externe.

Utilisations Traditionnelles

Le nom d'“hyper ereike” qui peut signifier: dépassant toute conception, nous indique que les Anciens voyaient en lui une plante médicinale particulière. La drogue est utilisée par voie interne comme modulateur de l'humeur et comme aphrodisiaque. Par voie externe comme antiseptique cicatrisant. Son utilisation dans les états dépressifs remonte à Paracelse.

Remarque

Toxicité:
Liée à l'hypericine. En réalité sa teneur dans la plante est faible et atoxique. Effet secondaires: Non connus.

Dose Thérapeutique

Dose journalière de 2 à 4 gr de drogue ou sous une autre forme contenant 0,2 à 1, 0mg d'hypericine/jour.

Matière médicale

Répertoire de KENT:
Nombre Total de symptômes: 795

       dont: Extrémités 187\\
                    Tête 120\\
                 Estomac  59\\
                     Dos  54\\
               Psychisme  47\\
             Généralités  47\\

Dominante: lésion, traumatisme

( Seuls sont retenus ci-dessous les symptômes de degré 2 ou 3 )
Confusion, désordre des idées,
omet des lettres en écrivant,
suites de frayeur
Vertige: avec besoin urgent d'uriner,
sensation de flotter
Tête:
céphalée: après lésion accidentelle
au-dessus des yeux la nuit,
occiput, vertex,
irradiant à la joue, au zygoma,
chaleur: l'après-midi, vertex,
COMMOTION CEREBRALE,
pulsation du vertex (l'après-midi),
sensation d'élongation ou d'hypertrophie
Oeil: mydriase, pupilles dilatées,
orgelet (oeil gauche, paupière inférieur)
regard fixe, sensibilité
Oreille: chaleur,
éruption autour des oreilles,
ouïe sensible pendant les règles
Nez: écoulement jaune,
meurtrissure interne,
odorat sensible
Visage: chaleur, croûtes jaunes,
douleur, rougeur, trismus,
éruption autour de la bouche
Bouche: chaleur, sécheresse,
gencive: douleur après extraction,
langue: blance, jaune
Estomac: désir de boisson chaude
Constipation,
dirrhée par temps chaud
Urètre: dur, endolori, irritation
urine: brune, hématurie
TRANCHEES UTERINES
Asthme après lésion de la colonne,
halètement,
respiration: difficile en étant couché sur le dos, lente
Toux sèche (et pénible)
Poitrine: constriction, serrement
Dos: ankylose (région lombaire),
choc à la colonne vertébrale,
COMMOTION DE LA COLONNE VERTEBRALE,
douleur au dos: APRES LESION,
région cervicale ( mouvement de la tête),
région dorsale,
région sacrée (APRES FORCEPS),
coccyx (APRES UNE CHUTE),
MEURTRISSURE (PAR LESION),
colonne vertébrale (DECHIRANT),
froid descendant le long du dos,
LESION DU COCCYX,
LESION DE LA COLONNE VERTEBRALE,
après: se couché sur le dos,
secoue la tête en arrière
Extrémités: convulsion (tétanique),
engourdissement,
articulations: douleur erratique, meurtrissure,
membre supérieur.: douleur déchirant,
douleur après amputation,
épaule: douleur déchirant,
avant-bras: douleur déchirant,
main: engourdissement,
fourmillement (le matin),
lésion, déchirure avec fracture,
sensation de flou,
doigt: panaris,
DECHIRURE DES ONGLES,
sciatique après lésion,
muscles fessiers: crampes,
hanche: DOULEUR APRES ACCOUCHEMENT,
cuisse: douleur (face antérieure),
genou: sensation de paralysie après avoir marché,
jambe: douleur, engourdissement, froid,
cheville: raideur,
pied: fourmillement (le matin),
picotement (couché au lit),
sensation de flou
Rêves anxieux
Peau: cicatrices douloureuses,
engourdissement, fourmillement,
ulcère: écoulement nauséabond,
phagédénique
Aggravation par: CHANGEMENT DE TEMPS,
LE FROID, L'AIR FROID, le temps froid et humide, en se refroidissant
Blessure pénétrante ( PAUME DE LA MAIN ou PLANTE DU PIED )
CHOC TRAUMATIQUE APRES BLESSURE,
SUITE DE COUP, BLESSURE, CONTUSION
Convulsions: épileptiformes,
SUITE DE BLESSURE OU COUP,
AVEC RIGIDITE TETANIQUE
DOULEUR DECHIRANT EXTERNE
ECHARDE, ECLAT, ESQUILLE
Engourdissement externe
EXTREMITE DU DOIGT ECRASEE, DECHIREE
Faiblesse, affaiblissement
LESION DOULOUREUSE
Névrite
Pouls rapide, accéléré, incomptable
Tension interne
TETANISME (LESION DE LA PLANTE DU DOIGT COTE DE LA PAUME)
TRAUMATISME DES NERFS AVEC FORTE DOULEUR

Action biologique

Nombres étudiés Total Très Peu

                       Actif Actif\\

GLOBULINE BETA 85 78 7
GLOBULINE ALPHA2 82 72 10
EUGLOBULINE BETA 53 14 39
EUGLOBULINE GAMMA 52 13 39
PROTIDES 82 75 7
CHOLESTEROL 66 45 21
ACIDE URIQUE 67 45 22
UREE 80 71 9 Auteur: Dr Goetz

h/hypericumperforatum.txt · Last modified: 2008/02/15 10:29 (external edit)